Portrait d’un fusionniste : Gabriel Dubé

Promotion 2021, Première année de participation à l’atelier Fusion

Fusion est un incubateur d’entreprises pour les verriers de la relève mis sur pied en 1993 grâce à la vision et l’audace de Susan Edgerley. La participation à l’atelier de transition est une étape déterminante pour les finissants du programme collégial offert à Espace VERRE en collaboration avec le cégep du Vieux Montréal. Pendant deux ans, ses membres bénéficient de nombreux avantages, dont la location des ateliers à prix modique, le mentorat d’affaires, ainsi que de l’encadrement pour participer à des événements de mise en marché. À ce jour, ce sont 101 verriers qui ont démarré leur carrière artistique de manière exceptionnelle grâce à Fusion.

***

Le travail du verre demande de la rigueur et une maîtrise des techniques. Selon toi, que faut-il pour exceller dans le monde du verre ?

Selon moi, pour exceller dans le monde du verre, il faut avant tout avoir la passion de la matière. Ensuite, il faut être capable de faire beaucoup de compromis, car la relation avec le verre se développe sur plusieurs années et demande du dévouement. Pour finir, il faut savoir promouvoir ses produits de façon efficace pour éventuellement pouvoir en vivre.

Peux-tu nous parler de ton travail en tant qu’artiste verrier ?

Mon travail en tant qu’artiste verrier s’inspire principalement du concept de paradoxe donc des éléments qui s’opposent, mais qui s’accordent de manière naturelle. J’aime créer des produits qui sont techniquement difficiles et parfaits pour développer mes connaissances envers le médium. J’aime également observer le verre prendre une forme unique et lui laisser témoigner de sa fluidité.

Dans ton processus créatif, quelle technique de verre te donne le plus de liberté ?

Le verre soufflé est certainement la technique qui me permet le mieux d’exploiter mes idées. Le médium qui bouge comme un liquide, la chaleur qui en émane, la lueur qui brille dans son mouvement constant et le changement drastique de texture en lien avec la température viennent tirer sur les cordes sensibles de ma créativité. Selon moi, il n’y a pas de matière plus satisfaisante à travailler que le verre en fusion.

Quel autre médium d’art t’intéresses et pourquoi ? 

Je suis intéressé par la poterie et plus spécifiquement tourner la céramique sur un tour. La force centrifuge, la rotation constante et la fluidité du matériau m’intéressent, car je reconnais beaucoup d’aspects qui me rappellent le verre sur la canne.

En quelques lignes, comment décrirais-tu tes études à Espace VERRE ?

Au début, je ne savais pas ce que je voulais faire dans la vie. Je n’avais pas de motivation et l’école ne m’intéressait pas. J’ai toujours été intrigué par la création d’objets, le feu et les choses visuellement satisfaisantes. Espace VERRE a changé ma vie. Jamais je n’aurais cru trouver un domaine qui m’interpelle autant que celui du verre. Mes études à Espace VERRE, bien que difficiles par moment, sont ma plus grande fierté et réussite. J’y ai découvert une passion inconditionnelle. Aujourd’hui, je suis très reconnaissant envers l’école d’offrir la possibilité aux gens de découvrir et d’apprivoiser cette matière si magique.

Toutes les photographies ont été prises sur argentique par la photographe Prune Paycha (www.prunepaycha.com/)

 

Par |2021-12-16T10:37:51-05:00décembre 16th, 2021|Actualité|0 commentaire