Portrait de Fusionniste : 3 questions pour DYLAN

Promotion 2017, 1re année de participation à l’atelier Fusion

Tu es venu de ta France natale pour poursuivre ton exploration du verre dans la Belle Province. Est-ce qu’il y a des découvertes ou endroits particuliers – à Montréal ou ailleurs au Québec – qui t’ont marqué plus que d’autres? 

Depuis trois ans ici, j’ai quand même bougé en dehors de Montréal. Val-David et Mont-Tremblant, Rivière-du-Loup, Québec City, puis le tour de la Gaspésie sur le pouce via la 132, en remontant par la Baie des Chaleurs. Que de beaux paysages tout le long. Une des choses qui m’a surtout marqué, c’est la gentillesse et la simplicité des personnes que j’ai rencontrées, que ce soit à Montréal, dans d’autres villes ou sur la route. Pas toujours facile de lever le pouce au bord d’une route, mais quand on est pris, on tombe sur de belles rencontres. Sinon, les couchers de soleil du côté de Rivière-du-Loup m’ont époustouflé. Ah, puis il y a la tire d’érable aussi, que j’ai bien appréciée!


Quand tu ne travailles pas le verre, qu’est-ce que tu aimes faire?

J’ai envie de faire plein d’activités : photo, film, bricolage, art, mais faute de temps, j’aime surtout dessiner et faire toutes sortes de recherches tant graphiques que mentales. J’aime apprendre. Depuis que j’ai six ans, j’ai une grande occupation qui est le muaythaï  – la boxe thaïlandaise. J’y ai consacré beaucoup de temps et d’énergie, mais j’adore ça. Par-dessus tout, j’aime rire en bonne compagnie!


As-tu de nouvelles sources d’inspirations ou pistes de réflexion pour tes prochains quarts de travail à titre de nouveau membre de Fusion?

En ce moment j’ai vraiment hâte d’être à l’atelier, car oui, j’ai des idées qui « fusionnent » dans mon esprit (sans faire de mauvais jeux de mots)! J’aime beaucoup les textures et la nature. Depuis longtemps, je suis captivé par les coulées de lave et ce qui en résulte : les laves cordées. Du coup, je m’inspire de cela pour faire de nouvelles créations, surtout pour des pièces uniques, mais également pour de la production. J’ai également des idées de pièces qui ont le même style que ce que je fais en ce moment, mais qui vont plus loin techniquement et esthétiquement. Je veux que le verre vive et ça va être hot!

 

Par |2019-01-24T11:04:11-04:00juillet 13th, 2017|Actualité|0 commentaire